Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Nov

24 novembre 1960: Kili Watch

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #1960, #Johnny

Kili Watch

chanson du groupe belge The Cousins, sortie en 1960.

Elle connait un succès fulgurant et contribue à lancer l'engouement de la jeunesse belge pour le rock 'n' roll.

La même année, le titre est adapté en français par Jil et Jan pour Johnny Hallyday et est diffusé sur son quatrième super 45 tours, sorti le .

Kili Watch par The Cousins

  • Nota : source pour l'ensemble de la section1 :

Kili Watch est diffusée pour la première fois sur les ondes belges, le . Le , elle est programmée sur Radio Luxembourg, tandis que le public français la découvre le dans l'émission Salut les copains. Construit d'onomatopées cet air envoutant est, en Belgique, aussi bien entendu dans les grands magasins, qu'aux entractes dans les salles de cinéma. Si précédemment, d'autres groupes belges ont enregistré du rock 'n' roll, le succès de Kili Watch est tel, qu'il est à l'origine de la ferveur de la jeunesse pour cette musique dans le pays.

En novembre dans le mensuel belge Juke Box, la chanson est classée à la 15e place côté francophone et à la 18e côté flamand.

Kili Watch est signée Gus Derse. Ce dernier, bassiste du groupe, ayant, peu après son enregistrement, le , dans les studios Philips, déposé seul le titre à la Sabam, alors que tous ont collaboré à sa création. En conflit avec les trois autres membres, avant même la sortie du disque, il quitte The Cousins.

Reprises

Outres, les versions française de Johnny Hallyday et de Bob Azzam2, Kili Watch est repris en flamand par Bobbejaan Schoepen et, plus tard, (entre autres), par Plastic Bertrand.

Dans la culture

Chantée par André Wilms dans Leningrad Cowboys Meets Moses, réalisé par Aki Kaurismäki (1994)3

 

La version de Johnny Hallyday

 

Initialement, le titre mis en avant, lors de la diffusion du quatrième EP de Johnny Hallyday par la maison de disques Vogue, est Le p'tit clown de ton cœur. Mais très vite c'est la version française de Kili Watch qui va s'imposer au public, d'autant que Le p'tit clown de ton cœur souffre de la version concurrente interprétée par Richard Anthony4. Devant le succès de Kili Watch une seconde édition du disque est réalisée, où sur le recto de la pochette apparait, cette fois en gros lettrages le titre5,6,N 1.

Le 45 tours se vend (selon InfoDisc), à 100 000 exemplaires7 et Kili Watch se classe 1 semaine en pole position, 6 dans le top 10 et 34 dans le top 100 des hits parades (selon InfoDisc8).

La chanson

L'interprète est obsédé par un air enivrant

« Kili watch, kili watch, kili watch, [...], Keom ken ken aba »

L'effet est contagieux, car à l'écouter tous, les voisins, le médecin (pourtant appelé à la rescousse) et jusqu'au directeur d'un asile (frappé du même symptôme en moins de 24 heures), « chantent à leur tour » ... Paniqué, les infirmiers le rendent à la liberté et « voilà pourquoi » le public à son tour reprend en chœur

« Kili watch, kili watch, [...], watch9 »

(paroles Jil et Jan)

Discographie

24 novembre 1960 :

  • super 45 tours Vogue EPL 7812 : Le p'tit clown de ton cœur, Oui j'ai, Kili Watch, Ce s'rait bien
  • 45 tours promo Vogue 45-792 : Kili Watch, Ce s'rait bien

1er février 1961 :

En 1982, Johnny Hallyday réenregistre l'ensemble des chansons publiées entre 1960 et 1961 par Vogue : Version 82

Discographie Live :

 

Notes
  1. Signalons, qu'une troisième pochette sera réalisée, modifiant cette fois l'orthographe du titre Ce s'rait bien qui devient Ce serait bien.
Références
  1. http://www.thecousins.be/1960-1967_02.html [archive] / consulté le 3 février 2016.
  2. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, p. 30.
  3. Aki Kaurismäki, Ben Granfelt, Sakke Järvenpää et Jore Marjaranta, Leningrad Cowboys Meet Moses, (lire en ligne [archive])
  4. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, p. 30, citation : « Deux tubes. Reconnaissons néanmoins que le titre-phare est Kili Watch, car la version de Le p'tit clown de ton cœur souffre de la comparaison avec l'interprétation de Richard Anthony, beaucoup plus en accord avec les harmonies vocales des créateurs, les Everly Brothers. »
  5. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1960/1960ep7812.html [archive] / consulté le 3 février 2016.
  6. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, p. 30, citation : « À l'origine Vogue ne semble pas savoir sur quel titre miser et publie une première édition, [...], où les titres Kili Watch et Le p'tit clown de ton cœur sont écrits en caractères de même taille. Par la suite la pochette est refaite, portant, cette fois, Kili Watch en grosses lettres rouges. »
  7. http://www.infodisc.fr/Detail_S60_JH.php#PageTop [archive] / consulté le 3 février 2016.
  8. http://www.infodisc.fr/SongMp.php?debut=700 [archive] / p. 15 / consulté le 3 février 2016.
  9. http://www.musicme.com/Johnny-Hallyday/videos/Kili-Watch-6858735F377678686C3177.html [archive] / consulté le 16 février 2016.
Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française