Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Oct

07 octobre 1947: Jacques Chabannes et Roger Féral créent “Télé-Paris”, le magazine de l’actualité parisienne.

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #TV, #1947

Première de l'émission Télé-Paris sur RDF Télévision française

Jacques Chabannes  et Roger Féral créent “Télé-Paris”, le magazine de l’actualité parisienne

Télé-Paris était une émission de télévision française quotidienne traitant de l'actualité culturelle parisienne diffusée de 13 h à 13 h 20 sur RDF Télévision française puis RTF Télévision du au .

Histoire

De 1937 jusqu'à 1940, Roger Féral accueillait les personnalités faisant l'actualité dans son émission radiophonique Le bar des vedettes diffusée sur Radio 37. Après la Libération, Féral s'associe à Jacques Chabannes pour produire Paris-Cocktail diffusée à la radio sur le Programme Parisien depuis le cabaret de Jean Rigaux qui coanime l'émission. Paris-Cocktail devient ensuite Voici Paris. En 1946, alors que beaucoup d'émissions de télévision sont communes avec la radio, le président de la RDF, Wladimir Porché demande à Roger Féral et Jacques Chabannes de transposer Paris-Cocktail à la télévision, ce qui est effectif dès octobre 1946.

La rentrée 1947 est l'occasion de modifier le rendez-vous de l'actualité parisienne de la mi-journée en une émission moins radiophonique et plus spécifiquement télévisuelle, qui prend le nom de Télé-Paris. Elle est diffusée de façon régulière cinq jours par semaine à partir du , d'abord de 12 h 50 à 13 h 05, puis de 13 h à 13 h 20 et est présentée par Roger Féral avec la collaboration de Jacques Chabannes, Jacques Angelvin et du pianiste François Babault. Le son de l'émission est diffusé simultanément à la radio sur Paris-Inter. C'est la toute première émission quotidienne de la télévision française, diffusée en direct à la mi-journée. La seconde édition du journal télévisé est diffusée juste après à partir de 1949.

Le , Roger Féral, Jacques Chabannes et Jacques Angelvin proposent une nouvelle formule de leur émission baptisée Paris-Club.

Reportage sur le processus de fabrication d'une émission de Télé-Paris [archive], RTF Télévision, 1956, Document muet, sur ina.fr.

Principe de l'émission

Animée et produite pour la télévision par Roger Féral et Jacques Chabannes, Télé-Paris est l'ancêtre de toutes les émissions de vie urbaine modernes. L'activité culturelle dans la capitale, les pièces de théâtre, les spectacles de music-hall, les livres et disques y sont présentés sur le petit écran par les acteurs, chanteurs ou écrivains eux-mêmes, interrogés par les maîtres du lieu, Roger Féral et Jacques Chabannes.

De nombreux débutants ont fait leurs armes à cette émission : Gilbert Bécaud, Line Renaud, Luis Mariano, Georges Brassens, Rika Zaraï, et le Tout-Paris se pressait devant les caméras.

Parmi les invités de Télé-Paris, on peut mentionner : Édith Piaf, Patachou, l'abbé Pierre, Raoul Follereau, Louis Pasteur Vallery-Radot, Pierre Benoit, André François-Poncet, Maurice Garçon, Paul Claudel, Maurice Utrillo, Pierre Bourdan, Vincent Scotto, Claude Farrère, Salvador Dalí, Maurice Herzog, Alain Bombard, Paul-Émile Victor, Eleanor Roosevelt, femme du président défunt, Pierre Mendès France, Jacques Chaban-Delmas, Monseigneur Fernand Maillet, le père Raymond Léopold Bruckberger, Eddie Constantine, Charles Trenet, Gina Lollobrigida, Maureen O'Hara, Louis Aragon, Brigitte Bardot, Roger Vadim, Françoise Sagan, Joséphine Baker, Francois Perrier, Bruno Coquatrix, Jean-Louis Barrault, Madeleine Renaud, Michel Galabru et bien d'autres.

Les personnalités invitées n'étaient pas rémunérées. Le pianiste François Babault, qui interprétait chaque jour en direct les génériques de début et de fin de l'émission, se chargeait souvent de l'accompagnement musical.

Le journaliste Étienne Lalou disait de cette émission : "C'est l'émission de variétés idéale : quoi de plus varié que ce défilé de chanteurs, de danseuses, d'écrivains, d'artistes, d'hommes politiques, de médecins, de généraux, d'avocats, de sportifs, de prêtres, d'explorateurs, de jockeys, de mannequins, de directeurs de quelque chose et parfois de pas grand-chose, c'est la comédie humaine..."

(Regards neufs sur la télévision, Étienne Lalou, Peuples et cultures, 1957)

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française