Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Jul

14 juillet 1974: Radio Mi Amigo

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #1974, #Radios Pirates - Radios offshore

Retro Mi Amigo Top 50 du 14 juillet 1974 en deux versions différentes avec Ferry Eden

À l'été 1974, les trois navires radio de Radio Veronica (Mer du Nord), Mi Amigo et Caroline - ont été ancrés au large de la côte de Scheveningen. Plus sur la côte sud-ouest, près de la Belgique, se trouvait également le quatrième navire radio, celui de Radio Atlantis. C'était les derniers jours de la période légale de radio offshore près de la côte néerlandaise. Personne ne savait encore que cela se terminerait à partir du 1er septembre 1974.

Sur le M.V. Mi Amigo, ils ont travaillé pour construire un deuxième studio live. Cela permettrait d’utiliser les deux émetteurs côte à côte sur le navire radio. Presque un coupé avait eu lieu, en juillet 1974, en raison de son mécontentement face à la situation de vie douteuse, du manque de direction de la station et surtout de l’absence de paiement. Heureusement, la paix a été rétablie et à partir de ce moment en mer, le navire radio a diffusé à nouveau sa conscience amoureuse dans toute l’Europe occidentale.

C'était principalement en direct, à l'exception des émissions de Andy Archer et Graham Gill, qui ont enregistré à terre. Les programmes de Mi Amigo provenaient alors du studio central de Breda (Peter van Dam, Norbert, Mike Moorkens, Haike Debois, Wil van der Steen) ou des studios de Culemborg (Ad Petersen et Frans van der Drift) et de Enschede (Joop Verhoof et Bert Bennett).

Le patron de Mi Amigo, Sylvain Tack, était à moitié propriétaire du navire radio, tandis que Ronan O'Rahilly possédait l'autre moitié. Radio Mi Amigo a également loué le transmetteur au patron de Caroline et, comme elle gagnait rarement de l'argent, presque tout le revenu devait provenir de la publicité de la station de radio flamande. Sylvain Tack s'était plaint du fait que ce revenu était inférieur à la popularité de la station et, surtout en Belgique, aux bons chiffres d'écoute. C’est la raison pour laquelle le format de Mi Amigo a été radicalement modifié à la fin du printemps 1974. Au moins la moitié des produits joués actuellement étaient des flamands et des hollandais, ce qui a attiré en partie le nouveau public que Veronica et RNI n’avaient jamais fourni auparavant. Il y avait de plus en plus d'annonceurs et les maisons de disques ont vu leurs opportunités de louer du temps d'antenne et de promouvoir leurs productions à Radio Mi Amigo. Dans ce Top 50 du 14 juillet 1974, il y a pour l'instant 14 productions belges et 13 néerlandaises, environ la moitié de cette hitparade!

Le rétro Top 50 du 14 juillet 1974 sera audible le 26 mai 2019 - comme d'habitude le dernier samedi après-midi du mois - entre 12 et 3 via www.foutemuziekradio.nl Une autre version du même Top 50 aura lieu une semaine plus tard, samedi après-midi le 1er juin entre 14h et 17h. Cela viendra du navire radio temporaire Castor lors des festivités du port de Blankenberge.

Du 30 mai au 2 juin, vous aurez l’occasion d’acheter la clé usb Mi Amigo contenant 27 épisodes du Top 50 rétro et le récit (historique) de Mi Amigo jusqu’en 1978. En outre, sur le Castor at Ferry Eden, vous pouvez vous abonner au grand livre Mi Amigo, qui sera publié à la fin de cet été. Comme preuve de paiement en espèces, vous recevrez une carte spéciale orange Mi Amigo avec le logo et le numéro de commande. Pour plus d'informations sur le prix et les (autres) méthodes de commande, veuillez visiter www.miamigoboek.eu (à partir du 30 mai) ou envoyer un mail à miamigoboek@outlook.com

Photo: Piet Treffers
Rétro mi amigo top 50 du 14 juillet 1974 en deux versions différentes avec ferry Eden

À l'été 1974, les trois navires radio de Radio Veronica (Mer du Nord), Mi Amigo et Caroline - ont été ancrés au large de la côte de Scheveningen. Plus sur la côte sud-ouest, près de la Belgique, se trouvait également le quatrième navire radio, celui de Radio Atlantis. C'était les derniers jours de la période légale de radio offshore près de la côte néerlandaise. Personne ne savait encore que cela se terminerait à partir du 1er septembre 1974.

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française