Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Aug

25 août 1966: Au théâtre ce soir

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #1966, #TV

Au théâtre ce soir

émission de télévision de Pierre Sabbagh diffusée en alternance entre les première et deuxième chaînes de l'ORTF puis sur TF1 (après l'éclatement de l'ORTF)1 du 09 juillet 1966 au 22 février 19862.

L'émission consiste à diffuser à la télévision des pièces de théâtre enregistrées (les programmes de divertissement appellent ce genre le « téléthéâtre ») en deux ou trois jours3, au cours de représentations publiques au théâtre Marigny, sur les Champs-Élysées, ou parfois au théâtre Édouard-VII

Historique

L'émission a vu le jour à la suite d'une grève qui s'est prolongée à l'ORTF. Les directeurs de programmes, à court d'émission, ont demandé à la RTB l'enregistrement d'une pièce de théâtre, La Bonne Planque de Michel André, qui avait notamment pour vedette Bourvil.

Cette première pièce de théâtre est la seule à avoir été enregistrée au théâtre du Vaudeville à Bruxelles au lieu des théâtres Marigny ou Édouard-VII à Paris4

La diffusion de cette pièce a eu un énorme succès et des sacs postaux entiers, remplis de lettres de téléspectateurs, parviennent à la télévision. Devant l'engouement du public pour le théâtre à la télévision, Pierre Sabbagh crée l'émission Au théâtre ce soir qui commence le 09 juillet 1966, avec Trois garçons, une fille, se termine en et aura diffusé durant cette période 411 pièces de 300 auteurs dont plusieurs parviendront à la postérité et deviendront des grands classiques. L'émission, bien que décriée par la critique, a rassemblé des dizaines de millions de spectateurs4.

Jean-Jacques Bricaire, administrateur du théâtre Marigny, choisit les textes, organise les répétitions, choisit les metteurs en scène et les acteurs et assure la gestion des contrats et des droits d'auteur5.

Cette émission a permis à des acteurs de théâtre comme Jacques François, alors inconnu du grand public, d'être régulièrement en tête d'affiche à la télévision.

Son coût moyen est évalué à 70 000 francs, soit deux à trois fois moins qu’une dramatique tournée aux studios des Buttes Chaumont6.

L'émission est vendue dans de nombreux autres pays francophones7.

Les pièces, essentiellement de la comédie de mœurs légère qui décline une certaine image de la frivolité parisienne (mise en scène surtout dans les salons d'appartements de la bourgeoisie d'affaire), sont mises en scène notamment par Jacques Ardouin, Jean-Laurent Cochet, Robert Thomas ou encore Jean Piat8.

En avril 1982, Jacques Boutet, PDG de TF1, et Arnaud Ténèze, directeur du département musique et théâtre, décident de la fin de l'émission qui vit trois ans de plus par les enregistrements déjà bouclés4. La faiblesse des moyens déployés (décors, costumes, quatre caméras), des pièces de théâtre de boulevard à la qualité inégale alors qu'après mai 1968 se développe un théâtre de la contestation ou d'œuvres classiques, et une émission de plus en plus décalée par rapport aux préoccupations de la société ont raison de ce véritable rituel télévisuel9.

Rituel

Ne se contentant pas de saluer le public en fin de représentation, les retransmissions s'achèvent par la présentation de la troupe et par le célèbre : « les décors sont de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell ». Au cours des dernières années, c'est le public du théâtre Marigny lui-même qui scande le nom du responsable des décors et de celui des costumes, ce qui a inspiré certains humoristes. Ainsi, Yves Frémion a signé pendant des années une rubrique régulière de Fluide glacial du pseudonyme "L. et D. Corson de Rojayheart"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Au_th%C3%A9%C3%A2tre_ce_soir

Émission N° 1
Enregistrée le Samedi 28 Mai 1966 au théâtre Marigny
Réalisation : Pierre SABBAGH

Première diffusion:
Le Jeudi 25 Août 1966 sur la Première chaîne.
Deuxième diffusion:
Le Dimanche 28 Août 1966 sur la Deuxième Chaîne

TROIS GARÇONS  UNE FILLE

Auteur: Roger Ferdinand
Mise en scène Jean Marc Marchat
Décor: Pierre Morel

Costume: Donald Cardwell

Direction de la scène: Edward Sanderson
Directeur de la photographie: Lucien Billard
Script: Yvette Boussard
Script assistant: Guy Mauplot

Distribution:

Le père: Jean Marchat 
La mère: Gisèle Casadesus

Gilbert: Robert Kimmich
Michel: Michel Creton
Bernard: Serge Ducher
La fille: Rosine Martin
 

ARGUMENT:

Trois jeunes gens, trois garçons et leur sœur, mettent tout en œuvre pour retenir au foyer conjugal leur père que tente le démon de midi.

Trois garçons, une fille
Pièce en 3 actes

Création le  : Théâtre du Gymnase (Paris)

Mise en scène Paule Rolle
 
Interprétation Jeanne Provost (La mère)
  Marcel André (Le père)
  Bernard Lajarrige (Michel)
  Roland-Daniel (Gilbert)
  Jean Dumontet (Bernard)
  Primerose (Christine)
 
Scénographie P. de La Londe (maquette)
 
Construction Lavignac, André Pellegry
 
Interprétation Huguette Duflos (La mère)
  Marcel André (Le père)
  Michel André (Gilbert)
  Jean-Paul Coquelin (Michel)
  Jean Dumontet (Bernard)
  Jacqueline Dor (Christine)
 
 
Construction Marcel Decandt
Production Théâtre du Gymnase (Paris)
 
Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française