Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Oct

30 octobre 1968: Le gendarme se marie

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #1968, #Louis de Funès, #Ciné

 Le Gendarme Se Marie

film français réalisé par Jean Girault, sorti le 30 octobre 1968

plus de 6 millions de spectateurs en salle.


Troisième film de la série du Gendarme, suivant Le Gendarme à New York et précédant Le Gendarme en balade, il a eu un succès égal au premier film et son tournage fut marqué par la une longue grève déclenchée par les événements de mai 68.

Louis de Funès se montra particulièrement inspiré pour ce troisième volet de la saga des Gendarmes, en inventant une quantité de gags dans ce film.

Le tournage s'est déroulé à Saint-Tropez, dans le Var. Et plus particulièrement dans les communes de Grimaud, Cogolin et La Motte. La superbe villa de Josepha se nomme La Villa Rebijoye, propriété privée, qui se trouve sur les hauteurs du golfe de Saint-Tropez.

Le choix de Claude Gensac pour incarner la femme de Cruchot, fut suggéré par Jeanne de Funès, la propre femme de Louis de Funès, ce que Claude Gensac confirma lors d'un entretien à France Dimanche: « Jeanne a alors suggéré à Louis de me choisir comme partenaire attitrée. Elle voulait bien que je sois la femme de son mari à l’écran »

Le film fut endeuillé par la mort d'un cascadeur qui doublait Josépha.


Lors d'un plan où l'on voyait la voiture de cette dernière qui arrivait à vive allure devant la gendarmerie, le cascadeur perdit le contrôle et termina sa course dans la vitrine d'un magasin situé en face de la gendarmerie. Ce plan fut bien sûr coupé au montage final.

Le modèle de Ford Mustang 1968 Cabriolet, de Josépha jouée par Claude Gensac.

L'adjudant Gerber se prénomme Jérôme dans Le Gendarme de Saint-Tropez, Le Gendarme à New York, Le gendarme se marie et Le Gendarme en Balade. Mais, étrangement, son prénom est Antoine dans Le Gendarme et les Extra-terrestres et Alphonse dans Le Gendarme et les Gendarmettes.

Mme Gerber a changé de prénom : dans le premier film, elle s'appelle Cécilia et dans ce film-ci, elle se prénomme Gilberte (selon une discussion entre Gerber et elle).

Le film débute un 1er juillet, date traditionnelle de départ en vacances en France.

Le maréchal des logis-chef Cruchot se voit confier une mission d'envergure afin de traquer les chauffards et les verbaliser. Cette opération va s'avérer pleine de surprises et d'imprévus notamment celui qui termine l'opération par la poursuite d'une conductrice se souciant peu des règles du code de la route et conduisant sa Ford Mustang décapotable avec fougue. Cette poursuite se terminera devant la gendarmerie de Saint-Tropez. La pimpante veuve du colonel de gendarmerie Lefrançois, Josépha, est l'intrépide conductrice de la belle décapotable. Elle vient se faire connaitre à la gendarmerie du lieu de son séjour estival et est accueillie fort civilement par l'adjudant Gerber, qui doit s'absenter provisoirement. Cruchot arrivant sur ces entrefaites, tombe nez à nez avec la « chauffarde » dont il ignore l'identité et en profite pour la sermonner, puis la verbaliser. Mais au retour de son supérieur, qui lui fait aussitôt prendre conscience de sa méprise, il se verra remis très sérieusement à sa place et devra se faire tout petit face à cette superbe femme aux relations puissantes. Le « coup de foudre » s'opère aussitôt, d'autant que Josépha est ravie de faire la connaissance de la toute petite fille de Cruchot, Nicole, qui en réalité s'avérera nettement plus grande…

Bientôt, celle-ci n'hésite pas à pousser son nouvel amant à prendre du galon, en l'incitant à préparer le concours d'adjudant-chef, avec la complicité de Nicole. Il se verra soumis à un régime sévère garant d'un incontestable succès, au grand dam de l'adjudant Gerber qui vise lui aussi l'avancement.
Cruchot gagne l'examen et est promu adjudant-chef au regret de Gerber. Mais le règne de Cruchot prendra vite fin lorsqu'on apprend qu'il y a eu une erreur dans les résultats et c'est Gerber qui obtient le grade d'adjudant-chef. Celui-ci compte bien prendre sa revanche sur Cruchot.

Pendant ce temps, Fredo le Boucher, un dangereux bandit s'évade (il s'était glissé dans un cours de danse où se trouvait Cruchot pour essayer d'échapper aux gendarmes. Cruchot, ne voulant pas être vu par ses hommes et ne reconnaissant pas tout de suite le bandit, tente de s'échapper avec lui mais finit par aider ses hommes à le capturer). Désireux de se venger de Cruchot, il utilise Josépha comme appât pour l'attirer mais c'est Gerber qui répond à l'appel à la suite d'une erreur. Fredo tente alors de s'enfuir vers la frontière avec Josépha comme otage. Cruchot le prend en chasse et réussit à l'arrêter. À la fin, Cruchot se marie avec Josépha en même temps que Nicole avec un de ses amis.

Raymond Lefèvre, au générique du film, est crédité « Raymond Lefebvre »: comme c'était le cas dans Les Grandes Vacances et Le Gendarme de Saint-Tropez et ce le sera dans Le Gendarme en balade et La Soupe aux choux, des films tous réalisés par Jean Girault.

Paul Mauriat, qui avait refusé de composer la musique du premier film pour des histoires d'emploi du temps, mais qui avait participé à l'écriture de la musique du Gendarme à New York avec Raymond Lefèvre (les deux ont longtemps collaboré), a laissé une nouvelle fois son acolyte composer la musique du film seul: il en sera de même pour les films suivants de la série.

L'album Bande-originale du film Le Gendarme se marie sort en 2010, soit 47 ans après la sortie du film et 2 ans après la mort de Raymond Lefèvre.

C'est le dernier épisode de la saga dans lequel Geneviève Grad jouera la fille de Cruchot.

Lors du repérage de « Fredo le Boucher » sur le marché, le gendarme Berlicot sort la fiche du bandit, mais c'est le nom véritable de Mario David qui apparait.

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française