Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Jun

14 juin 1975: Numéro Un Guy Béart

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #1975, #TV, #Cordy

Numéro Un
Guy Béart
 


Guy BEART, s'accompagnant à la guitare, chante "La gambille", accompagné de ses musiciens et entouré de couples dansant la java Guy BEART chante "Il fait beau", le refrain est repris par le groupe CAMPANELLA et les invités

 Joël FAVREAU chante "Ainsi font font les petits polichinelles, la souris a peur du chat", devant un manège ancien. A la terrasse, au milieu des invités,

Marcel DADI joue à la guitare un air américain, accompagné de MANITAS DE PLATA

Sketch de Peter USTINOV : Avec sa bouche, il imite le son des voitures de course, un concert classique, une chorale russe accompagnée d'une balalaïka. Duo : Marcel DADI et

MANITAS DE PLATA interprètent à la guitare un air gitan espagnol Guy BEART chante "Bal chez Temporel " Le groupe vocal CAMPANELLA chante "En partant", accompagné à la guitare par Joel FAVREAU et Guy BEART


Dick ANNEGARN, s'accompagnant à la guitare, chante "La fille m'a dit". Marcel DADI et MANITAS DE PLATA jouent le début des "Grands principes"


 Anne-Marie Besse chante "Je m'aime"

 CARLOS, une chemise hawaïenne rouge, chante "C'est l'année des nanas", accompagné de quatre danseuses. Gag : il finit le torse nu, la chemise arrachée par les danseuses Guy BEART chante "Je n'ai plus que toi ma vieille", accompagné à la guitare par Marcel DADI et MANITAS DE PLATA

Denis PEPIN chante "L'eau vive" sur un rythme jerk

Madeleine RENAUD dit "Poste restante", paroles d'une chanson de Guy BEART Numéro de mime avec un tuyau par

DIMITRI Guy BEART chante "L'autoroute en bois", accompagné par le groupe CAMPANELLA A la demande générale, accompagné de musiciens, Guy BEART chante un tango "Quand un homme" en duo avec Annie CORDY. Gag : Il est troublé par

Annie CORDY GUY BEART chante avec ses invités, un pot pourri de ses succès "La vérité", "Qu'on est bien", "Les souliers" (CARLOS joue avec sa botte!), "Il n'y a plus d'après", "Le grand chambardement", "L'espérance folle" puis sur le générique "Il y a plus d'un an", "Suez", "Les couleurs du temps"    

         

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française