Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Mar

13 mars 2010: Jean Ferrat

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Années 2000

http://4.bp.blogspot.com/_s8qWvNqp4R0/SbMEzhlIqhI/AAAAAAAANrc/MfZXfMV0QQ0/s400/Jean+Ferrat+-+Disco.jpg

Le chanteur, âgé de 79 ans, s'est éteint samedi matin à l'hôpital d'Aubenas, où il avait été hospitalisé quelques jours auparavant.

Il aurait perdu la vie en tombant du lit, selon Fabien Lecoeuvre, attaché de presse de la tournée "Age tendre & têtes de bois"

Il était notamment l'auteur de "La Montagne", "Potemkine" ou "Aimer à perdre la raison", et s'était aussi rendu célèbre par l'interprétation de poèmes d'Aragon qu'il avait à nouveau adaptés en 1995.


Voici des réactions à la mort de Jean Ferrat, décédé samedi à l'âge de 79 ans.

 

- Claude Lemesle, président de la Sacem à l'Associated Press: "Jean Ferrat était l'une des incarnations majeures de la chanson française de la deuxième partie du XXe siècle. Il était aussi l'un des mélodistes les plus accomplis de sa génération, qui a mis en musique parmi les plus beaux textes de la langue française, dont ceux d'Aragon, qui fut enchanté du résultat"

"Il faudra aussi se souvenir de l'interprète unique qu'était Jean Ferrat, artiste à la voix chaude et enveloppante". "Je l'avais régulièrement au téléphone, mais depuis près d'une année, son état de santé s'était dégradé, de même que son moral".

- Pascal Nègre, président d'Universal Music France, à l'Associated Press: "Avec la disparition de Jean Ferrat, c'est un pan entier de la musique française qui disparaît. Je salue l'artiste, l'humaniste et le militant".

- Michel Drucker, sur France-Info: "C'est une partie de la France, c'est toute une génération qui doit avoir beaucoup de chagrin aujourd'hui parce que c'est un des derniers géants qui disparaît. Il y avait Brel, il y avait Brassens, il y avait Ferré et il y a Jean qui était le dernier des Mohicans. C'est toute une page de la chanson française qui se tourne". AP

 

Il avait quitté la scène en 1972, après un passage au Palais des Sports. Parmi ses plus grands succès, on compte notamment Aimer à perdre la Raison et La Montagne. Ce dernier titre inspiré par son Ardèche d’adoption. Jusqu’à son décès, il vivait à Antraigues-sur-Volane.

 

.

 

 


"Ma France" :



"Les jeunes imbéciles" :



"Tu aurais pu vivre" :


Jean Ferrat mort à 79 ans

Jean Ferrat mort à 79 ans
Le chanteur français Jean Ferrat est mort ce 13 mars 2010 à l'âge de 79 ans, des suites d'une longue maladie. Jean Tenenbaum, de son vrai nom, est décédé à l'aube de ses 80 printemps, à l'hôpital d'Aubenas où il était hospitalisé depuis quelques jours, selon Leparisien.fr. En guise de vibrant hommage, notre équipe vous propose de réécouter l'un des plus grands succès éternels de Jean Ferrat, l'hymne à l'amour « Aimer A Perdre La Raison » en 1971. Génie de la chanson française, à l'image de Georges Brassens ou bien Jacques Brel, le poète français Jean Ferrat était né le 26 décembre 1930 à Vaucresson, dans les Hauts-De-Seine, et était le dernier de quatre enfants d'une famille juive modeste qui s'était installée à Versailles en 1935... Mort à 79 ans à Aubenas, emporté par une longue maladie, l'artiste français Jean Ferrat était écrivain, parolier, musicien, compositeur, chanteur et interprète.

Très populaire mais aussi relativement engagé, Jean Ferrat laisse derrière lui plus de quarante ans de carrière et une oeuvre musicale d'exception, de très grands standards de la chanson française tels « C'est Beau La Vie » en 1963, « La Montagne », chanson pour laquelle il avait puisé l'inspiration près de Vals-Les-Bains, dans la commune d'Antraigues-Sur-Volane en Ardèche, « Que Serais-je Sans Toi ? » en 1964, « Aimer A Perdre La Raison » en 1971, cette chanson en écoute gratuite sur Musique-radio.com ayant notamment été reprise par Les Enfoirés, ou encore « Les Instants Volés » en 1979, entre autres, pour ne citer que quelques-unes des chansons majeures de sa discographie. Enfin, lors de sa carrière musicale exemplaire, le chanteur français Jean Ferrat s'était aussi émancipé en mettant en musique Louis Aragon, dont il était un fervent admirateur, Henri Gougaud, Georges Coulonges et Guy Thomas...

tous les sons

Déposez vos messages d'hommage sur le blog dédié de RTL.fr




Jean Ferrat : une carrière en bref

 
- 26 décembre 1930 : naissance de Jean Tenenbaum à Vaucresson (Hauts-de-Seine).
- 1954 : abandonne le laboratoire de chimie du bâtiment dont il était l'employé pour passer ses premières auditions dans les cabarets parisiens, le Riverside et la Rose Rouge.
- 1956 : André Claveau enregistre "Les yeux d'Elsa", poème de Louis Aragon qu'il a mis en musique.
- 1958 : enregistre son premier 45T un quatre titres avec notamment la chanson "Frédo la nature".
- 1961 : écrit "Mon bonhomme" pour Zizi Jeanmaire qui l'engage en première partie de son spectacle à l'Alhambra.
- 1963 : premier 33T (avec les chansons "Nuit et brouillard", "Nous dormirons ensemble").
- 1964 : "La montagne", "Que serais je sans toi ?".
- 1965 : "Potemkine".
- 1966 : Bobino en vedette.
- 1967 : voyage à Cuba. "Cuba Si", "Les guerilleros".
- 1970 : Premier passage au Palais des Sports de Paris (12 représentations).  "Camarade".
- 1971 : "Aimer à en perdre la raison".
- 1972 : "Une femme honnête". Palais des Congrès du 6 au 29 octobre. Adieux à la scène.
- 1975 : "Un air de liberté".
- septembre 1980 : en conflit avec Barclay, sa première maison de disques, réenregistre 113 chansons pour les disques Temey, la société qu'il a fondée avec Gérard Meys, son complice et associé depuis 1959.
- 1985 : album "Je ne suis qu'un cri".
- 1991 : album "Dans la jungle ou dans le zoo".
- novembre 1991 : émission télévisée spéciale "Stars - Jean Ferrat", accompagné par 40 musiciens sous la direction d'Alain Goraguer.
- 1994 : "Ferrat 95".
- 10 juillet 2002 : la Cour de cassation donne raison au chanteur dans le procès qui l'oppose à Universal Music (propriétaire du catalogue Barclay) en estimant qu'un artiste doit conserver son droit moral sur son oeuvre.
- 30 décembre 2002 : sortie de "Ferrat en scène", disque réalisé à partir de  l'émission Stars de 1991.
- 5 janvier 2003 : participe à l'émission "Vivement Dimanche" de Michel Drucker sur France 2.

A écouter aussi :

- Le chanteur Jean Ferrat est mort à l'âge de 79 ansLe chanteur Jean Ferrat est mort à l'âge de 79 ans


Auteur : La rédaction de RTL

Commenter cet article

vuparmwa 16/03/2010 13:09


C'était une époque où je n'étais encore qu'un jeune con ; très jeune et très con...
A l'école, il y avait un moment une fois de temps en temps réservé à la chanson,
il y eut un jour où la cassette dans le poste diffusa "nuit et brouillard",
j'étais un jeune con ; je ne voyais ce moment que comme une nouvelle récréation
mais pourtant ce jour est resté et reste encore dans un petit coin de ma tête...
ce n'est que bien plus tard que j'ai compris l'importance de ce moment...

Je venais d'être victime du syndrome du chanteur enseigné dans les écoles et disparu de la scène médiatique...

J'ai un peu vieilli
J'entendais parfois des extraits de "la montagne", de "que serais-je sans toi", "la femme est l'avenir de l'homme" ou encore de "c'est beau la vie"...
J'écoutais cela comme un lointain morceau de notre patrimoine culturel sans vraiment toujours être sûr de qui se cachait derrière...

J'ai encore un peu vieilli
J'écoutais les chansons que certains me proposaient gentiment d'acheter...
Sans doute né dans la mauvaise époque, je préférais me plonger dans un passé que je ne connais pas vraiment...
Je préférais découvrir par moi-même, un peu aidé par "l'héritage culturel familial"...

Je ne sais pas grand chose de lui...
à peine ce que l'on a bien voulu me dire...
pour des gens comme moi, il en était parfois réduit à l'état de chanteur du parti communiste...
mon voyage dans son monde m'appris rapidement que c'était loin d'etre le cas...

J'étais un jeune con né sans doute un peu trop tard
J'ai un peu vieilli et c'est malheureusement au moment où il s'en va en rejoindre tant d'autres que je commence à peine à vraiment le découvrir un peu plus...

http://vuparmwa.over-blog.com/article-salut-l-artiste-je-n-etais-malheureusement-qu-un-jeune-con-46794452.html


Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française