Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Aug

14 août 1967: Radio Caroline

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Radios Pirates - Radios offshore, #1967

bell

Radio Caroline a beau  être créditée officiellement de prés de 20 millions d'auditeurs, la radio est un monopole d'état en Angleterre. 


Après bien des tergiversations, les autorités anglaises décident de frapper un grand coup et de façon définitive contre les radios qu'elles appellent "pirates"

 

Ne pouvant rendre les radios offshore illégales (car en dehors de leur juridiction), ils s'attaquent à ceux qui les font vivre.

 

Ils annoncent qu'une loi va être votée et qui rendra illégal d'y passer de la publicité, de travailler à bord des navires et de les ravitailler.

C'est le début de la guerre que les Anglais mèneront contre Caroline ( et ce pendant trois décennies )

 

En réaction, les auditeurs se regroupent et créent la FRC, Free Radio Campaign.

Malgré une farouche opposition des auditeurs, les autorités britanniques restent inflexibles et à l'approche du vote de la loi, le 14 août 1967, toutes les radios offshore annoncent une par une qu'elles vont quitter les ondes.

 

Cette loi, le "Marine Etc. Broadcasting Offences Act" engage l'implosion des radios libres anglaises.


La journée précédent la mise en application de la loi voit le plus grand massacre radiophonique de tous les temps avec des millions d'auditeurs qui assistent au sabordage de leurs radios en direct.  


Quelques minutes avant minuit, avant la date fatidique, toutes les radios offshore se sont tues... toutes sauf une, RADIO CAROLINE.

 

L'un des animateurs vedettes, Johnnie Walker, prend alors l'antenne et déclare: 

- "Radio Caroline va rentrer dans une nouvelle phase de son histoire, Radio Caroline vous appartient et nous vous aimons... RADIO CAROLINE CONTINUE" -

puis c'est "All you need is love" des Beatles qui est lancé.

 

Radio Caroline, 14 août 1967, minuit.

 

JohnnyW1.jpg

 

Radio Caroline voudrait faire part de ses remerciements à Monsieur Harold Wilson et à son gouvernement travailliste pour avoir enfin, après plus de 3 ans et demi d'émission, reconnu la légalité de cette station.

 

Nous avons le droit d'être ici, nous avons le droit d'émettre vers la Grande Bretagne et le continent, nous avons le droit de donner de la musique et des programmes aux Européens, ce que nous avons fait depuis le dimanche de Paques 1964.

 

Et en retour nous reconnaissons votre droit en tant que nos auditeurs d'avoir le libre choix de votre programme radiophonique et bien sur, que Radio Caroline vous appartient.

 

Elle est votre station et ça ne vous coûte rien.


Alors que nous rentrons dans une nouvelle phase de notre histoire radiophonique, évidemment, vous avez notre assurance que nous avons la ferme intention de rester sur les ondes parce que nous vous appartenons et que nous vous aimons.

 

Caroline continue.


Puis Radio Caroline diffuse la fanfare royale de la chanson des Beatles"All You Need Is Love"...

 


Beatles - All You Need Is Love

 

Sortie Drapeau du Royaume-Uni 7 juillet 1967 Drapeau des États-Unis 17 juillet 1967
Enregistrement

14, 19, 24 et 25 juin 1967
aux studios Abbey Road et Olympic


30 ans après, le message est exactement le même:

Radio Caroline vous appartient et nous vous aimons. Radio Caroline continue...

 

Caroline Logo

 

Les spécialistes s'accordent pour reconnaître qu'à cette minute même, prés de 50 MILLIONS de personnes sont à l'écoute.

 

Anecdote

 Radio Caroline a tenté de se battre contre le gouvernement anglais avec ses faibles armes, c'est à dire son antenne mais aussi son humour et sa dérision. Ainsi l'un des spots les populaires qui étaient diffusés sur l'antenne, simulait un procès. "Vous avez été surpris entrain d'écouter une radio pirate... vous devez être sévèrement puni... vous serez condamné à écouter la BBC pour le restant de vos jours!!" et l'accusé répondant "oh non, tout mais pas ça"...

 

La déclaration de Johnnie Walker fait le tour du monde et tout le monde s'attend au pire à bord des deux navires émetteurs de Radio Caroline.

 

Mais il ne se passe rien et le lendemain, les programmes reprennent sans contrainte apparente des autorités anglaises.

 

Les émissions ont lieu sous un nouveau nom, RADIO CAROLINE INTERNATIONAL.

 

caroline-1967.jpg

caroline-apres-1967.jpg

 


Alan West Alan West Born in Kingston, Surrey, on 16th July 1947, Alan was a civil servant with a secret ambition.

 

Alan West Né à Kingston, Surrey, le 16 Juillet 1947, Alan était un fonctionnaire avec une ambition secrète.

 

 

He wanted to be a pirate disc-jockey.

 

Il voulait être un disque-jockey pirate.


He left the civil service to work in a record shop where he was fortunate to meet Caroline DJ Errol Bruce. Errol put him in touch with the booker for the Hammersmith Palais and Alan embarked on a career as a club DJ.

 

Il a quitté la fonction publique pour travailler dans un magasin de disques où il a eu la chance de rencontrer Caroline DJ Errol Bruce. Errol a mis en contact avec le booker pour le Palais Hammersmith et Alan a entrepris une carrière en tant que DJ au club.

 

After ten months at the Top Rank in Sunderland, he sent out some demo tapes and was offered a position with Radio London replacing Chris Denning. Starting one's radio career as an inexperienced broadcaster with the market leader was, in retrospect, a bit risky and Alan's stay with Radio London was brief.

 

Après dix mois au premier rang à Sunderland, il a envoyé quelques démos et a offert un poste à Radio Londres remplacer Chris Denning. À partir de la radio de carrière l'un en tant que radiodiffuseur inexpérimentés avec le leader du marché a été, rétrospectivement, un peu risqué et Alan rester avec Radio-Londres a été brève.  

 

After just two stints on board they parted company and Alan transferred to “Swinging” Radio England / Britain Radio.

 

Après seulement deux séjours à bord, ils se séparèrent et Alan transféré à "Swinging" Radio Angleterre / Grande-Bretagne Radio.

 

Within a month he was on the move again - this time to Radio 390.

 

Dans un mois, il était à nouveau en mouvement - cette fois à Radio 390.  

 

His stay with 390 was similarly short-lived and ended when he fell out with Programme Controller Peter James. Fortunately his next job was to prove considerably more successful.

 

Son séjour a été de même avec 390 de courte durée et s'est terminée quand il est tombé avec le Programme contrôleur James Peter. Heureusement son prochain emploi a été de prouver beaucoup plus de succès.  

 

He joined Radio 270, where he broadcast under the name of Ross Randell, “your five foot bundle of joy.” He stayed with 270 until its close-down in August 1967.

 

Il s'est joint à Radio 270, où il a diffusé sous le nom de Ross Randell, "vos cinq faisceau pied de la joie." Il est resté avec 270 jusqu'à sa fermeture en août 1967.

 

He then worked for BBC Radio Leicester before returning to sea during the seventies with Radio Northsea International.

 

Il a ensuite travaillé pour la BBC Radio Leicester avant de retourner à la mer au cours de la soixante-dix avec Radio Northsea international.  

 

Since then he has been heard on a number of stations including Radios Orwell, Hallam, Hereward and Wiltshire, ABC Tramore in Ireland and the Voice of Peace, an offshore station which broadcast to Israel, where he was known as Rob Scott. His real name is Alan Fossey and he has more recently been involved in community radio projects in London and Wales.

 

Depuis, il a été entendu sur un certain nombre de stations, y compris Radios Orwell, Hallam, Hereward et Wiltshire, ABC Tramore en Irlande et la Voix de la Paix, une station offshore qui diffusent en Israël, où il était connu sous le nom Rob Scott. Son vrai nom Alan est Fossey et il a plus récemment été impliqués dans des projets de radio communautaire à Londres et au Pays de Galles.

 

He has also presented shows on Offshore Music Radio .

 

Il a également présenté des spectacles sur Offshore Music Radio .

 

In January 2006 he appeared at Cardiff crown court where he was jailed for two and a half years for internet child pornography offences.

 

En Janvier 2006, il parut à la cour de la Couronne Cardiff où il a été emprisonné pendant deux ans et demi pour des infractions de pornographie juvénile sur Internet.  

 

Details on the BBC news site.

(The photo was published in 1967 by the Free Radio Association and has been kindly donated by George Morris.)

 

Détails sur le nouvelles de la BBC site.

(La photo a été publiée en 1967 par l'Association Radio Libre et a été gracieusement offert par George Morris.)

Cliquez pour entendre le son A short clip of Alan from his time on Radio 390, introducing the Evening Serenade programme.
Un court extrait d'Alan de son temps sur Radio 390, l'introduction de la Sérénade Programme de la soirée.
Recording kindly provided by Harm Koenders of The Offshore Radio Archive
(duration 44 seconds)
Enregistrement aimablement fournies par Koenders méfaits de La Radio Archives Offshore
(durée 44 secondes)
Cliquez pour entendre le son A couple of extracts from Ross Randell's last show on 14th August 1967, the day Radio 270 closed down forever.
Un couple d'extraits de dernier spectacle Ross Randell sur le 14 août 1967, le jour Radio 270 a fermé pour toujours.
“Remember, kittens and tigers, you're fantasmagorical!”
Tape courtesy of Ray Andrews
(duration 2 minutes 58 seconds)
«Souvenez-vous, les chatons et les tigres, vous êtes fantasmagorique!"
Courtoisie bande de Ray Andrews
(durée 2 minutes 58 secondes)

 


   

David Williams David Williams Born in Oswestry, Shropshire, David was the first Caroline newsman to have been a professional journalist before joining the ship.  

 

David Williams Né à Oswestry, Shropshire, David était le journaliste Caroline premier à avoir été un journaliste professionnel, avant de rejoindre le navire.  

 

He spent nine years working as a photographer in the RAF but caught the broadcasting bug working for various forces radio stations.

 

Il a passé neuf années à travailler comme photographe dans la RAF, mais attrapé le virus de la radiodiffusion de travail pour diverses forces stations de radio.

 

Shortly before leaving the Air Force, David started looking for work in radio.

 

Peu avant de quitter la Force aérienne, David a commencé à chercher du travail à la radio.  

 

Having been rejected by the BBC, Radio Luxembourg and BFBS he was lucky enough to be put in touch with Graham Webb who was setting up Radio Caroline's Newsbeat service.

 

Après avoir été rejeté par la BBC, Radio Luxembourg et BFBS il a la chance d'être mis en contact avec Graham Webb qui a été mise en place de Caroline BULLETIN service de radio.

 

In May 1966, although still in the Air Force, David spent three weeks “testing the water” on the Caroline South ship.

 

En mai 1966, bien que toujours dans la Force aérienne, David a passé trois semaines "analyse de l'eau» sur le navire Caroline du Sud.  

 

Initially he called himself David Wynne in an attempt to disguise his identity from the authorities but he kept forgetting his new name and using his real one by mistake, confusing the listeners into thinking that Caroline was employing two news readers.

 

Au début, il s'appelait David Wynne dans une tentative pour dissimuler son identité par les autorités mais il oubliait son nouveau nom et en utilisant son vrai par erreur, confondant les auditeurs à penser que Caroline a été employant deux lecteurs de nouvelles.

 

After this trial period, Graham offered David the job of launching the news service on Caroline North.

 

Après cette période d'essai, Graham a proposé à David le travail du lancement du service de nouvelles en Caroline du Nord.

 

He left the RAF and stayed with Caroline North, working as a newsman and occasional DJ, until the Marine Offences Act in 1967.

 

Il a quitté la RAF et est resté avec Caroline du Nord, travaille comme journaliste et occasionnels DJ, jusqu'à ce que la Loi sur la marine sur les infractions en 1967.

 

Immediately, on leaving Caroline, David joined Border Television in Carlisle as an announcer but the contract came to an end when he was accused of sending a message to his pirate ex-colleagues when closing down the station one night.

 

Immédiatement, à la sortie de Caroline, David rejoint la frontière de télévision à Carlisle en tant qu'annonceur, mais le contrat a pris fin quand il a été accusé d'avoir envoyé un message à son ex-pirate collègues lors de la fermeture à la station une nuit.

 

Following a stint on various television stations, both commercial and BBC, David returned to radio with BBC Radio Leeds.

 

Après un passage sur plusieurs chaînes de télévision, à la fois commerciale et la BBC, David est retourné à la radio à la BBC Radio Leeds.

 

In 1972 he was back in television, working as a producer on Pebble Mill at One 

 

En 1972, il était de retour à la télévision, en tant que producteur sur Pebble Mill à un. He also produced a number of light entertainment specials for the BBC with such artistes as Don McLean, Neil Sedaka, Peggy Lee, Anne Murray and the Three Degrees.

 

Il a également produit un certain nombre d'émissions spéciales de divertissement pour la BBC avec des artistes comme Don McLean, Neil Sedaka, Peggy Lee, Anne Murray et les Three Degrees.

 

He stayed with the BBC in Birmingham until 1983 when he left to establish a new career in computers.

 

Il est resté avec la BBC à Birmingham jusqu'en 1983 quand il a quitté pour établir une nouvelle carrière dans les ordinateurs.

 

He was heard again on a Radio London thirtieth anniversary recreation in 1997.

 

Il a été entendu à nouveau sur une récréation Radio Londres trentième anniversaire en 1997.

 

For more details of this and for a photo, see the Radio London site.

 

Pour plus de détails de cette situation et pour une photo, consultez la Radio de Londres site.  

 

He also attended the 2005 Radio Day in Amsterdam. (Thanks to Tom Collins and Polyphoto for the picture and to David for the information.)

 

Il a également participé à la Journée 2005 Radio à Amsterdam. (Merci à Tom Collins et Polyphoto pour l'image et à David pour l'information.)

Cliquez pour entendre le son Dave Williams reading the 5pm news on Radio Caroline North, 14th August 1967, his penultimate bulletin on the station (duration 2 minute 48 seconds)
Dave Williams en lisant les nouvelles sur Radio Caroline 17:00 du Nord, le 14 août 1967, son bulletin avant-dernier sur la station (durée 2 minutes 48 secondes)

 

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française