Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Feb

17 février 1946: Alice Dona

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Années 40

http://museedelachanson.free.fr/Images/dona_alice_2.jpg

Alice Dona

 

(de son vrai nom Alice Donadel)

 

née le 17 février 1946 (1946-02-17) (64 ans) à Maisons-Alfort

 

chanteuse et compositrice française.

 

Biographie

Elle suit dès son plus jeune âge des cours de piano et chante à partir de quatorze ans dans un orchestre. Elle entre ensuite au « Petit Conservatoire de Mireille » à l'âge de quinze ans, délaissant ses études d'institutrice.

Elle enregistre de 1963 à 1965 onze 45-tours, dont Demain, j’ai dix-sept ans, Surboum 63 et Mon train de banlieue. Elle passe à l'Olympia, en première partie de Colette Deréal et Leny Escudero, puis à Bobino en première partie de Claude Nougaro. Elle part ensuite en tournée avec Les Célibataires, Pierre Perret et Orlando.


Elle épouse Bernard Ricci, le chanteur du groupe Les Célibataires, en 1965. Deux ans plus tard, elle arrête momentanément de chanter pour la naissance de sa fille Raphaëlle (Professeur d'expression scénique à la Star Academy pendant plusieurs saisons) ; elle préfèrera par la suite composer pour d'autres chanteurs.


Elle compose ainsi, pour la plupart dans les années 1970 :

  • Ton côté du lit, Le général a dit et La fan, pour Joe Dassin ;
  • Les amants sont maigres, les maris sont gras, pour Régine ;
  • Qu’attends-tu de moi, Des prières, Un oiseau chante, pour Mireille Mathieu ;
  • Un homme a traversé la mer, pour Enrico Macias ;
  • C'est écrit, pour Sheila ;
  • Combien faudra-t-il de temps, pour Hervé Vilard ;
  • Le monsieur qui passe, Ma dernière volonté, Le barbier de Belleville, pour Serge Reggiani ;
  • Tables séparées, pour Dalida ;
  • Deux bateaux ; Le dernier baiser, pour Annie Girardot ;
  • Riche, pour Sylvie Vartan ;
  • C’est de l’eau, c’est du vent, Les ballons et les billes, Le musée de ma vie et Un peu d’amour, beaucoup de haine, pour Claude François.

Mais sa collaboration la plus fructueuse reste celle avec Serge Lama, pour qui elle compose de nombreuses chansons : Star, L’enfant d’un autre, Chez moi, Tous les Auf Wiedersehen, L’Algérie, Le dimanche en famille, Du ventre plat au ventre rond, La chanteuse a vingt ans, La vie lilas, Femme, femme, femme, Un jardin sur la terre, mais surtout le célèbre Je suis malade.

À partir de 1976, sous les conseils de son mari et de Serge Lama, elle reprend le chemin des studios ; elle enregistre ainsi huit albums, jusqu'en 1986. Elle rencontre le succès avec Chanson hypocalorique, L’antistar, La nana 77 et Femme et musique.

Elle quitte ensuite les studios d'enregistrement, et fonde l’école de variétés « Studios Alice Dona » qui donnera naissance à de nombreux spectacles, de « Génération Brassens » à « Vacances 2001 - Les routes du soleil », entre autres…

Elle revient en 1996, avec plusieurs reprises enregistrées pour les Editions Atlas dans la collection Les Plus Belles Chansons Françaises. Puis elle sort un nouvel album en 1999 (Couleurs de l’ombre) pour lequel elle fait appel à deux nouveaux auteurs Jacques Roure et Christophe Marie, suivi en 2001 par son Intégrale 63-66 aux éditions Magic Record et par un best-of de 22 titres (dont deux compositions originales), intitulé Femme et musique : ses plus belles chansons. Suivent l'album Merci beaucoup Monsieur Bécaud en 2002 et le live Quarante ans déjà en 2004 où elle revisite ses quarante ans de carrière sur la scène de l'Olympia en compagnie d'invités dont l'incontournable Serge Lama mais aussi Liane Foly, Enrico Macias ou Michel Fugain entre autres.

En 2006, Alice Dona s'essaye au théâtre et donne la réplique à Philippe Chevallier (du duo Chevallier et Laspalès) dans la pièce Ce soir ou jamais de Philippe Hodara et Bruno Chapelle, mise en scène par Francis Perrin.

Elle est aujourd'hui la compagne de l'animateur de la station de radio RTL et de la chaîne France 3 Laurent Boyer qu'elle a rencontré en 1980.

Elle a été nommée commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010[1].

 Bibliographie

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française