Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Feb

1er février 1945: Gilles Servat

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Années 40

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/Gilles_servat.jpg

 

Gilles Servat 

 

auteur-compositeur-interprète d'expression française et bretonne.

 

Il est engagé dans la défense de la culture bretonne.

 

C'est aussi un poète, dont le début de carrière a été marqué par la chanson Blanche Hermine.

 

Il est l'auteur d'une discographie importante et il a fait partie des artistes qui ont participé à l'Héritage des Celtes de Dan Ar Braz.

 

Il est aussi romancier de science-fiction.

 

Gilles Servat est né le 1er février 1945, à Tarbes, dans une famille d'origine nantaise.

 

La famille déménage quelques mois après à Cholet, ville dans laquelle il passe son enfance et son adolescence, avec des passages réguliers à Nantes.

 

Après le baccalauréat, il est élève à l’école des Beaux-Arts d’Angers, il se destine au professorat et à la sculpture. Sa rencontre déterminante avec la Bretagne date de 1969, lors d'un séjour à l'île de Groix, il comprend quelles sont ses racines et décide de les chanter. Il est entrainé dans cette voie également par la découverte de Glenmor et d'Alan Stivell. Il s’installe à Paris et s'initie au théâtre de marionnettes. La vie à Paris nourrit sa « bretonnitude »[1] et lui inspire Montparnasse blues. Abandonnant un emploi de fonctionnaire aux PTT, il se lance dans l’aventure musicale, se produisant pendant 2 ans au bar Ti Jos, lieu de rencontre des Bretons de Paris. C'est dans ce lieu qu'il chante La Blanche Hermine pour la première fois. Au tout début des années 1970, il participe à la création du label « Kelenn » et en 1972 il sort son premier album La Blanche Hermine, dont le titre éponyme deviendra au fil du temps, une sorte d'hymne officieux de la Bretagne. Succès commercial, il est disque d'or. Le label, qui compte notamment des artistes tels que les Tri Yann an Naoned, est revendu à la firme Phonogram (qui avait déjà signé Alan Stivell quelques années auparavant).

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française