Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jan

1er janvier 1942: Country Joe Mc Donald

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Années 40

Fichier:Country Joe McDonald at Passim.jpg

Country Joe Mc Donald

 

né le 1er janvier 1942 à Washington, D.C.

 

chanteur américain de rock et fut co-leader du groupe Country Joe and the Fish1.

 

Il est surtout connu pour sa prestation au festival de Woodstock.

 

Son surnom de « Country Joe » reprend le surnom donné à Joseph Staline pendant le Seconde Guerre mondiale.2

Biographie

Il est co-fondateur du groupe de rock Country Joe and the Fish.

 

Avec son groupe, il est l’auteur de 33 albums et a écrit des centaines de chansons.


À la fin des années 1960 et au début des années 1970, il s’est engagé contre la guerre du Viêt Nam et a participé à la campagne menée par Jane Fonda.

La collaboration entre Barry Melton et Joe McDonald a débuté par des enregistrements en faveur du journal politique de Joe McDonald "Rag Baby". Ils ont alors décidé de former un groupe "Country Joe and the Fish". Barry Melton était le "lead" guitare et Country Joe assurait la partie vocale.3

Son morceau I-Feel-Like-I'm-Fixin’-to-Die contre la guerre au Vietnam est particulièrement connu où il chante « One, two, three, what are we fighting for ? », que l’on peut traduire par « Un, deux, trois, pourquoi se bat-on ? ». 2 A l'époque, sa maison de disques Vanguard Records avait refusé d'intégrer le morceau au premier album pour finir par l'accepter sur le second 4. Lors du Shaefer Beer Festival à New York, pour la première fois, il modifia, sur une idée de Gary "Chicken" Hirsh, l'habituel "The Fish Cheer" série de questions–réponses avec l’auditoire pendant laquelle Joe épelle le mot "fish" (surnom de son partenaire Barry Melton) ; "Gimme an F! Gimme an I! Gimme an S! Gimme an H!" par le célèbre ; “Gimme an F! Gimme a U! Gimme a C! Gimme a K!”... La version la plus connue est celle sur l'enregistrement du Festival de Woodstock.

À cette même époque, il continue d'enregistrer des albums, notamment Hold on it's coming (sous titré "Terror on Tin-Pan alley: a saga of loose strings and fast music) qui contient quelques bons morceaux comme "Playing with fire", "Travellin" et "Joe's Blues".

Il a aussi composé des musiques de film, notamment pour Jours tranquilles à Clichy, d’après le livre de Henry Miller.

Toujours activiste, il a participé en 2005 à un mouvement de protestation contre le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger.

Discographie 

Country Joe and The Fish

  • Electric Music for the Mind and Body (1967)
  • I feel Like I’m Fixin’ To Die (1967)
  • Together (1968)
  • Here we go again (1969)
  • Greatest Hits (1969)
  • C.J.Fish (1970)
  • The Best of Country Joe and The Fish (1973)
  • Reunion (1977)
  • Collected Country Joe and The Fish (1988)
  • Live! Fillmore West 1966 (1996)

En solo

  • Thinking of Woody Guthrie (1969)
  • Tonight I’m singing just for you (1970)
  • Hold on it’s coming (1971)
  • War War War (1971)
  • Incredible ! Live ! Country Joe ! (1972)
  • Paris Sessions (1973)
  • Country Joe (1974)
  • Essential Country Joe (1974)
  • Paradise with an Ocean View (1975)
  • Love is a Fire (1976)
  • Goodbye Blues (1977)
  • Rock and roll Music from the Planet Earth (1978)
  • Leisure Suite (1979)
  • Into the Fray (1981)
  • On my own (1981)
  • Animal tracks (1983)
  • Childs Play (1983)
  • Peace on Earth (1984)
  • Vietnam experience (1986)
  • Classics (1989)
  • The Best of Country Joe McDonald (1990)
  • Superstitious Blues (1991)
  • Carry On (1995)
  • Something Borrowed, Something New (1998)
  • Eat Flowers and Kiss Babies (1999)
  • I Feel Like I'm Fixin to Sing some Songs (2000)
  • Crossing Borders (2002)
  • Thank the Nurse (2002)
  • Natural Imperfections (2005)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française