Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jan

1er janvier 1962: Sanseverino

Publié par Yann Sinclair  - Catégories :  #1962

Sanseverino
Sanseverino.jpg

Stéphane Sanseverino, alias Sanseverino

 

chanteur français d'origine napolitaine

 

né à Paris le 9 octobre 1961.

 

Enfant, il parcourt le monde avec son père, papetier.


En Europe de l'Est, il découvre la musique tzigane et notamment le jazz manouche, avant de devenir un admirateur inconditionnel de Django Reinhardt.


Il apprend la guitare tout seul, en travaillant énormément.


« Révélation scène de l'année » aux Victoires de la musique en 2003.


Il a fait partie de nombreux groupes :

Il a aussi fait partie du spectacle Achille Tonic avec Shirley et Dino.

Ses chansons entraînantes sont pleines d'humour décalé, sur des sujets aussi variés que les embouteillages, la cigarette ou encore la guerre.

Les musiciens 

  • Stéphane Sanseverino : guitare, chant, textes
  • Dominique Fillon : piano, claviers, arrangements et production (depuis 2004)
  • Gipi Cremonini : contrebasse
  • Hervé Legeay : guitare
  • Première tournée après la sortie du Tango des Gens :
Stéphane Sanseverino, Gipi Cremonini, et Hervé Legeay.
  • Tournée Les Sénégalaises (donnant lieu en 2004 au DVD Sanseverino Live Au Théâtre Sébastopol [Lille]) :
Stéphane Sanseverino, Gipi Cremonini, Hervé Legeay, Hervé Pouliquen et Xavier Tribolet (accordéon, piano et Fender Rhodes).
  • Nuits à la Maroquinerie de Paris en juin 2006 (quelques mois avant la sortie de Exactement, son dernier album, où il joue de nouveaux morceaux) :
Stéphane Sanseverino, Gipi Cremonini et Xavier Tribolet (accordéon, claviers et... batterie !)

Discographie 

Participations diverses 

  • Sur la compilation Une seule voix contre la Sclérose En Plaques, il propose La Voisine des oiseaux (2005).
  • Reprise de Mireille de Dick Annegarn sur la compilation Le Grand Dîner (2006)
  • Le Soldat Rose (2006), conte musical de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud : le Conducteur de train[1]
  • Il a composé la bande originale du film U (2006) de Serge Élissalde, et donne aussi sa voix au personnage de Kulka[2].
  • Très courte intervention sur le morceau Achète un chien, des Joyeux Urbains (album Supersexy)
  • Duo avec Bénabar sur le morceau À ma fenêtre (Compilation Ensemble contre le SIDA)
  • Featuring sur C'est pas Gagné avec le groupe Parabellum sur l'album Si Vis Pacem.
  • Il soutient en 2008 la campagne de solidarité internationale Pas d'école, pas d'avenir
  • Dans le dessin animé Max & Co, il incarne vocalement Sam, le père du personnage principal Max[3].
  • Il a repris le tube de Regianni Il suffirait de presque rien en live qui figure sur la compilation Jazz Manouche Volume 1.
  • Il a joué dans le collège de Thuir au sud de la France, et y a été interviewé par les élèves[4].
  • Sanseverino joue un second rôle dans le film Avida de Benoît Delépine et Gustave Kervern[5]
  • Il prête sa voix pour annoncer, lors d'un spot radio de la campagne de communication, l'interdiction du fumer dans les lieux publics[6].
  • 2007 : il commente, chaque jour en alternance avec André Dussollier, le Tour de France à la radio.

Sanséverino en italien 

Le groupe italien "L'Armeria dei Briganti" reprend plusieurs chansons de Sanseverino avec des textes réécrits, en italien : Ma poi c'è Frida (Frida), Il funerale di tuo zio (L'Enterrement de ma grand-mère), Che male c'è (Mal ô mains).

Clins d'œils musicaux 

Sanseverino s'amuse souvent à glisser des références musicales — généralement des standards de jazz — dans ses enregistrements.

Sur la chanson Mal ô mains sur le refrain à 2 min 24 on peut entendre le saxophone ténor jouer un court extrait de la musique du dessin animé Popeye.

Le thème instrumental de l'introduction à la chanson Rouge est très proche de la mélodie sur le refrain des Sénégalaises. Il s'agit d'une mélodie folklorique traditionnelle.

Pendant le solo de la chanson La Cigarette on peut entendre le piano jouer la mélodie du refrain de Blue Moon.

Le son de la guitare jouant les plans dans La Cigarette, et les paroles de cette chanson sont inspirés de Fume Cette Cigarette d' Eddy Mitchell.

Pendant la chanson Il se la pète une guitare acoustique joue la mélodie de Take the A train de Duke Ellington pendant le couplet à partir de 2 min 26.

Tout le thème de La Valse à Peggy sous-entend le thème de la musique de la série télévisée Mannix dont toute la chanson parle et qui est exposé juste aux dernières secondes.

Dans les chansons Les Embouteillages et Un ticket, il cite le groupe AC/DC dont il est et a toujours été grand fan.

Une référence à la chanson Ta Katie t'a quitté de Bobby Lapointe est glissée dans Un ticket.

Parfois il fait des clins d'œils à ses propres clins d'œils : entre la chanson Frida et Le Swing du nul on peut entendre sur la même mélodie chantée en scat les noms des comédiens Bernard Blier et Jean-Pierre Darras.

Récompenses 

  • Révélation scène de l'année » aux Victoires de la musique en 2003.
  • Sanseverino est chevalier des Arts et Lettres depuis janvier 2008.

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française