Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Aug

20 août 1980: Joe Dassin est mort

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #1980

 

Le mercredi 20 août 1980

 

Joe Dassin meurt à l'âge de 41 ans à la suite d'un infarctus du myocarde pendant ses vacances à Papeete, Tahiti.

 

Il déjeunait avec sa famille et des amis dans le restaurant Chez Michel et Éliane10 lorsque soudainement, à 12 h 30, il est pris d'un malaise et s'effondre sur sa chaise.

 

Malgré un massage cardiaque et un essai de réanimation, le médecin ne peut que constater son décès.

 

En effet, la seule ambulance de Papeete était indisponible et ce n'est qu'environ 40 minutes après l'attaque cardiaque que celle-ci arriva.

 

Le cœur de Joe Dassin battait encore un peu à l'hôpital, mais de façon très aléatoire, et s'arrêta finalement.

 

Fichier:Panas 021.JPG

Son monument funéraire est à l'Hollywood Forever Cemetery, cimetière d'Hollywood à Los Angeles (Californie)

 

 

 

Joseph Ira  Dassin, dit

 

Joe Dassin

 

Né le 5 novembre 1938 à New York

 

Décédé le 20 août 1980 à Papeete, France dans un restaurant, d'une crise cardiaque

 

chanteur francophone et compositeur franco-américain.

 

 

 

En tant que chanteur, il a connu de nombreux succès dans la francophonie et ailleurs  , en quinze ans de carrière (1965-1980)

 

Biographie

Naissance et famille

Joe était le fils de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films et de Béatrice Launer (1913-2005), violoniste virtuose, tous deux juifs américains  

 

Il avait deux sœurs, Richelle (surnommée Ricky) et Julie (surnommée la petite)


Son grand-père était un émigré russe qui avait quitté Odessa parce qu’en Amérique, disait-on, il suffisait de se pencher pour ramasser l’or à pleines mains.

 

Âgé d'à peine 14 ans, ne parlant pas un mot d'anglais, lorsqu'à l'immigration on lui demanda son nom, il bredouilla qu'il venait d'Odessa, ce qui fut pris pour une réponse à la question et il reçut des documents d'identité portant le nom de « Dassin » 


Les années 1960 : le début du succès

Joe et ses parents habitent New York et Los Angeles, puis fuient le maccarthisme en s'expatriant en Europe.

 

La famille déménage de nombreuses fois ; suivant son père dans ses tournages, Joe connaît beaucoup d'écoles : il étudie à l'Institut Le Rosey en Suisse, passe son bac à Grenoble, puis étudie l'ethnologie à l'université du Michigan.

 

Une fois son doctorat obtenu, il revient en France et travaille comme technicien pour son père, puis fait quelques figurations dans ses films.

 

En 1962, son père l'engage comme assistant sur le tournage de Topkapi, film dans lequel il fera une brève apparition dans le rôle de Josef.

 

Le 13 décembre 1963, il rencontre sa compagne Maryse Massiera chez Eddie Barclay, l'année suivante, il double des films américains, écrit des articles pour PlayBoy et The New Yorker.

 

Il tourne dans Trèfle rouge et Lady L. ; entre ces deux films, il est assistant-metteur en scène sur le tournage de What's New Pussycat?


Maryse Massiera est une connaissance de Catherine Régnier, secrétaire chez CBS Records : Cette entreprise des États-Unis s'est alors récemment installée en France afin d'y distribuer les disques de ses stars américaines

 

  A l'écoute de la bande son, CBS est convaincue de lancer son premier artiste francophone, et le 26 décembre 1964, Joe Dassin, premier Français à signer avec une maison de disques américaine, enregistre quatre titres, accompagné de l'orchestre de Oswald d'Andréa, dont deux chansons sont signées Jean-Michel Rivât et Frank Thomas[5]

 

Le 31 décembre 1965, après deux autres tentatives, Jacques Souplet, nouveau PDG de CBS France, lui présente celui qui deviendra son producteur et ami, Jacques Plait.

 

Le 18 janvier 1966, Joe Dassin se marie avec Maryse Massiera, dont il aura un premier fils, Joshua (mort prématurément en 1973, cinq jours après l'accouchement)

 

Animateur d'une série d'émissions radio, Western Story, sur les antennes de Radio Luxembourg.

 

Il sort son premier single : Guantanamera et l'adaptation d'un traditionnel, Katy Cruel. premier concert en public notamment à l'Ancienne Belgique à Bruxelles.


En janvier 1967, André Salvet et Bernard Chevry créent l'Organisation MIDEM qu'il va présenter en deux langues.

 

A l'automne 1967, il rencontre avec Claude Lemesle pour la première fois, et signe Bébé requin pour France Gall.

 

En juin 1968, il présente Ma bonne étoile, adaptation italienne par Pierre Delanoë, Le temps des œufs au plat signé Ricky Dassin et Claude Lemesle, et Le petit pain au chocolat toujours adapté de l'italien par Delanoë.

 

En 1969, il débute l'année par Les Champs-Elysées, une adaptation anglaise par Pierre Delanoë, et Le chemin de papa, co-signé par Dassin et Delanoë.

 

Le 1er avril 1969, il s'effondre victime d'un premier infarctus. Reprenant ses tournées, il endosse un costume blanc sur les conseils de Jacqueline, la femme d'Henri Salvador et rencontre Boby Lapointe, qui lui présentera Georges Brassens et l'emmène en tournée.

 

Le 22 octobre 1969, Joe Dassin termine sa tournée à l'Olympia.

 

Pour la première fois, il est classé au hit allemand avec Die Champs-Elysées[6], puis enregistre L'Amérique et Cécilia, deux adaptations signées Delanoë.


Le 5 mars 1969, il reçoit le Grand Prix du Disque de l'Académie Charles Cros pour l'album Champs-Elysées. A la fin de l'année 1969, suite au titre Billy le Bordelais, Joe Dassin est intronisé « Compagnon de Bordeaux » par le Conseil de la ville.

La consécration

Le 4 janvier 1971, La fleur aux dents est mis en vente.


En 1974, il écrit pour Carlos.

 

Il lui donne d'énormes tubes comme Señor Météo et Le bougalou du loup-garou avec Claude Bolling.

 

Il termine l'année en présentant Si tu t'appelles Mélancolie.


En 1975, il enchaîne les tubes : le 24 mai sortie de L'été indien de Toto Cutugno et de Vito Pallavicini  , Et si tu n'existais pas, II faut naître à Monaco, Ça va pas changer le monde, Salut


À l'origine, c'est Claude François qui devait interpréter L'été indien, mais comme il est arrivé en retard pour la remise du texte, l'auteur a fait appel à Joe Dassin...


En 1976, au travers de la vague disco, il présente de nombreux slows : II était une fois nous deux, Le jardin du Luxembourg, mais aussi À toi et Le café des trois colombes, Et l'amour s'en va.


Le 5 mai 1977, il divorce à l'amiable de Maryse Massiera.


Le 23 juin 1977, à Paris, il participe au spécial télé Soirée canadienne du Québec à l'Olympia enregistré par la Société Radio-Canada.


Il enregistre Dans les yeux d'Émilie en 1977.


Le 14 janvier 1978, à Cotignac, il se marie avec Christine Delvaux.


Il enregistre Si tu penses à moi, adapté de No Woman No Cry, un tube de Bob Marley revu par Boney M. puis par Delanoë et Lemesle.


Joe Dassin enregistrera ses chansons dans un grand nombre de langues (notamment en français, anglais, allemand, espagnol, italien et grec)


Le 14 septembre 1978, naissance d'un nouveau fils, Jonathan[8]


Début 1979, il enregistre La vie se chante, la vie se pleure, signée Delanoë et Lemesle.


Début avril, CBS sort un nouveau simple extrait de l'album, Côté banjo, côté violon.

Mars 1980, naissance de son troisième fils, Julien.


En 1980, l'album de blues Blue Country ne présente plus que des titres en anglais (en réalité, deux versions de cet album existent : Blue Country est en français, et Home made ice cream en anglais)


Fin juillet 1980, il est à nouveau victime d'un infarctus et est hospitalisé à l'Hôpital américain de Neuilly.

Son décès

Le 20 août 1980, il meurt à l'âge de 41 ans à la suite d'un infarctus du myocarde pendant ses vacances à Papeete, Tahiti.

 

Il déjeunait avec sa famille et des amis dans le restaurant Chez Michel et Éliane   lorsque soudainement, à 12 h 30, il est pris d'un malaise et s'effondre sur sa chaise.

 

Malgré un massage cardiaque et un essai de réanimation, le médecin ne peut que constater son décès. En effet, la seule ambulance de Papeete était indisponible et ce n'est qu'environ 40 minutes après l'attaque cardiaque que celle-ci arriva.

 

Le cœur de Joe Dassin battait encore un peu à l'hôpital, mais de façon très aléatoire, et s'arrêta finalement.


Son monument funéraire est à l'Hollywood Forever Cemetery, cimetière d'Hollywood à Los Angeles, Californie.

Postérité

Trente ans après son décès, Joe Dassin se situe en 14e position dans le classement des chanteurs ayant vendu le plus de disques en France, selon le site d'Europe 1  , et son fils cadet Julien consacre, en octobre 2010, une comédie musicale à la mémoire de son père  

Discographie

Disques

Compilations

Principaux succès

  • 1965 : Bip-bip
  • 1965 : Guantanamera
  • 1966 : Comme la lune
  • 1966 : Ça m'avance à quoi
  • 1966 : Excuse me lady
  • 1966 : Dans la brume du matin
  • 1967 : Les Dalton
  • 1967 : Marie-Jeanne
  • 1968 : Siffler sur la colline
  • 1968 : Comment te dire
  • 1968 : La Bande à Bonnot
  • 1968 : Plus je te vois, plus je te veux
  • 1968 : Ma bonne étoile
  • 1968 : Le P'tit pain au chocolat
  • 1969 : Les Champs-Élysées[12].
  • 1969 : Mon village du bout du monde
  • 1969 : C'est la vie lily
  • 1969 : Billy le bordelais
  • 1970 : L'Amérique
  • 1970 : Cécilia
  • 1970 : La Fleur aux dents
  • 1970 : L'Équipe à Jojo
  • 1970 : La Luzerne
  • 1971 : La Ligne de vie
  • 1971 : La Mal-aimée du courrier du cœur
  • 1971 : Allez roulez !
  • 1972 : Taka Takata (la femme du toréro)
  • 1972 : Le Moustique
  • 1972 : Salut les amoureux (On s'est aimé comme on se quitte)
  • 1972 : La Complainte de l'heure de pointe (À vélo dans Paris)
  • 1972 : Vaya na cumana
  • 1972 : S'aimer sous la pluie
  • 1973 : Je t'aime, je t'aime
  • 1973 : Quand on a seize ans
  • 1973 : Fais moi de l'électricité
  • 1973 : Les Plus Belles Années de ma vie
  • 1973 : La Dernière page
  • 1974 : C'est du mélo
  • 1974 : Vade retro
  • 1974 : Si tu t'appelles mélancolie
  • 1974 : L'Amour etc.
  • 1974 : Annie de l'année dernière
  • 1975 : L'Été indien
  • 1975 : Depuis l'année dernière (inédit)
  • 1975 : Trois caravelles (inédit)
  • 1975 : Et si tu n'existais pas
  • 1975 : Il faut naître à Monaco
  • 1975 : Ça va pas changer le monde
  • 1975 : Salut
  • 1976 : Il était une fois nous deux
  • 1976 : À toi
  • 1976 : Le Jardin du Luxembourg
  • 1976 : Le Café des trois colombes
  • 1977 : Et l'amour s'en va
  • 1977 : Noisette et Cassidy
  • 1977 : Dans les yeux d’Émilie
  • 1978 : La Demoiselle de déshonneur
  • 1978 : La Première Femme de ma vie
  • 1978 : Maria
  • 1978 : Si tu penses à moi
  • 1978 : La vie se chante, la vie se pleure
  • 1978 : Un lord anglais
  • 1978 : Côté banjo, côté violon
  • 1978 : Happy birthday
  • 1979 : Le Dernier Slow
  • 1979 : Tellement bu, tellement fumé
  • 1979 : Le Marché aux puces
  • 1979 : Blue country

Compositeur

  • Pour Carlos :
    • Big bisou
    • Le Bougalou du loup garou
    • Senor météo
    • Crésus et Roméo en duo avec Joe Dassin
  • Pour France Gall :
    • Bébé requin (1967)
    • Toi que je veux (1967)
    • La Vieille fille (1968)
    • 24 / 36 (1968)
    • Souffler les bougies (1968)
  • Pour Marie Laforêt :
    • Siffle, siffle ma fille
  • Pour Mélina Mercouri :
    • Le Portugais (1971)
    • Je suis grecque (1972)

Reprises

Plusieurs de ses chansons ont été reprises par d'autres artistes (même si les chansons de Dassin étaient elles-mêmes parfois des reprises de tubes anglo-saxons, comme L'Amérique ou Le Moustique)

 

L'Été indien est une reprise du chanteur Italien Salvatore Cutugno dit « Toto Cutugno »


Une comédie musicale intitulée Joe Dassin la grande fête musicale a été jouée au Canada en octobre et novembre 2006, avec l'accord de la famille Dassin.


Un album de reprises a été réalisé par des artistes québécois, produit par Stefie Shock : Salut Joe ! (Hommage à Joe Dassin)


Liste des artistes et chansons :

Le groupe de punk rock américain NOFX a également repris Aux Champs-Élysées, en français.

C'est le compositeur (disparu) qui rapporte le plus de droits d'auteur en France (devant Michel Berger et Daniel Balavoine).

  1. Le second prénom, Ira, est choisi par sa mère en hommage à Ira Gerschwin, qu'elle apprécie particulièrement.
  2. D'après une de ses interviews, rediffusée sur la chaîne de télévision France 2 dans l'émission Vivement Dimanche le 27 juin 2010, ses ventes de chansons dans d'autres langues que le français représentaient les deux tiers de son chiffre d'affaires, étant donné qu'il était polyglotte et qu'il chantait dans plusieurs langues.
  3. (en) The Julliard School of Music, The Baton, p. 12 [archive] [pdf]
  4. D'après la chanteuse américaine Jeane Manson, interviewée au sujet de sa première rencontre avec Joe Dassin dans une émission de télévision de Michel Drucker, le nom de « Dassin » est connu aux États-Unis. Comme elle voulait chanter en France, elle est allée voir ce chanteur « américain » installé en France.
  5. Pressé à 1 000 exemplaires entre le 5 et le 12 février, le disque ne sera quasiment pas distribué.
  6. Le 3 janvier 1970
  7. le disque sortira dans vingt-cinq pays
  8. Hôpital américain de Neuilly
  9. Ce restaurant a, peu après, pris le nom « Le Retro », en hommage à la chanson Vade Retro de Dassin et consacre un espace à l'artiste.
  10. Joe Dassin continue de faire vendre [archive] - Europe 1, 19 août 2010
  11. Joe Dassin, 30 ans déjà [archive] - L'Express, 20 août 2010
  12. Cette chanson est une adaptation du titre Waterloo Road du groupe psychédélique anglais Jason Crest. Plus tard, elle a notamment été reprise par NOFX

Bibliographie

Article détaillé : Bibliographie de Joe Dassin.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française