Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Dec

31 décembre 2003: Elliott Smith

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Années 2000

Los Angeles, February 2003

Le médecin légiste qui a examiné le corps d’Elliott Smith, interprète de « Miss Misery », se dit dans l’incapacité d’affirmer de quelle manière le chanteur a pu se suicider de 2 coups de couteaux dans la poitrine.

Dernières années

Finalement, après cette période noire, les choses s’arrangent un peu en septembre 2002, quand il accepte de suivre une cure de désintoxication dans un centre à Beverly Hills. Malgré quelques soupçons sur l’efficacité du centre, l’expérience est un succès puisque Elliott parvient à arrêter l’héroïne et le crack.[réf. nécessaire]

En novembre 2002, Smith renoue avec les problèmes quand il est arrêté par la police de Los Angeles avec sa petite amie, Jennifer Chiba, après être intervenu dans un différend entre des policiers et unjeune spectateur. Les policiers expliqueront avoir pris Smith pour un clochard. Il est blessé à la main et au dos pendant l’incident, ce qui l’oblige à annuler plusieurs dates.[réf. nécessaire]

Cependant, Smith résiste toujours à ses vieux démons puisqu’il ne semble plus toucher aux drogues depuis son séjour en clinique. Des nouvelles plus rassurantes sur son état de santé commencent alors à circuler, même si les rumeurs sont souvent contradictoires. À ce moment, il commence à expérimenter de nouveaux styles de musique. Mais, à l’image de sa personne, l’équilibre qu’il parvient à trouver est encore très fragile.

Elliott Smith meurt le à Los Angeles, à l’âge de 34 ans, de deux coups de couteau portés à la poitrine au cours d’une dispute avec Jennifer Chiba20. Selon le témoignage de cette dernière, ils se disputent et elle s’enferme dans la salle de bain. Chiba entend Smith crier et en ouvrant la porte, elle voit Smith avec un couteau planté dans la poitrine. Elle retire le couteau de la poitrine et il s’effondre juste avant qu'elle appelle les secours. Elliott Smith décède à 13 h 36 à l’hôpital des suites de ses blessures. S'il est souvent rapporté que cet acte était un suicide, le rapport d’autopsie laisse la thèse de l’homicide ouverte :

« Si ses problèmes de dépression, de même que l'emplacement et l’angle des coups portés à la poitrine, sont bien compatibles avec l'hypothèse d'un suicide, de nombreux éléments atypiques du dossier ne permettent pas de conclure au suicide mais laissent envisager la possibilité d’un homicide : l’absence de « blessures d’hésitations », le fait que les coups aient été portés à travers les vêtements, ou encore la présence de petites blessures au bras droit et à la main gauche (peut être des blessures de défense) constituent autant d'éléments troublants. D’autre part, le retrait du couteau par la petite amie ainsi que son refus de parler aux inspecteurs représentent d’autres éléments devant être soulignés. »

Cependant, un message rédigé sur un Post-it attribué à Elliott Smith est opportunément retrouvé (sur les indications de Chiba) : « I'm so sorry - love, Elliot. God forgive me ». L'orthographe erronée d'« Elliott » semble dans un premier temps discréditer la thèse du suicide, mais s'expliquera par la suite comme étant une erreur de la part du policier chargé du rapport. Robin Peringer - qui a par ailleurs emménagé aussitôt après chez Chiba - s'empresse d'expliquer qu'Elliott, à la fin de sa vie, s’adonnait à l’automutilation, ce qui selon lui pourrait expliquer les blessures décrites comme de possibles tentatives de défense mais sera formellement démenti par le médecin légiste. Quant à Fritz Michaud qui avait travaillé avec Elliott sur l'album From a Basement on the Hill, il déclare qu'« Elliott n’aurait jamais voulu qu’on le retrouve sans son T-Shirt », ce qui expliquerait les coups de couteau à travers les vêtements, chose apparemment inhabituelle dans les cas de suicide au couteau, mais ce témoignage est infirmé par beaucoup d'autres déclarations indiquant exactement le contraire (voir liens externes - citations de proches et d'amis).[réf. nécessaire].

À l’heure actuelle, sa mort n’est toujours pas officiellement reconnue comme étant un suicide et malgré l’absence de nouveaux éléments depuis 2003, l’enquête se poursuit1. Un nouveau site, rassemblant des articles autour de l'enquête sur sa mort mystérieuse, a posté le rapport d'autopsie complet et soulève de nombreuses autres questions21.

http://www.thesmokinggun.com/documents/crime/rockers-autopsy-doesnt-rule-out-homicide

https://fr.wikipedia.org/wiki/Elliott_Smith
 

Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française