Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Jun

1er juillet 1972: Claude François rencontre Claude Bernardini

Publié par Histoire de la Chanson, TV, Radio, Théâtre & Ciné  - Catégories :  #1972, #CLOCLO, #presse


 
Le jour où Claude François a racheté un "petit" magazine de Toulouse pour booster sa carrière

Créé à Toulouse, le magazine Podium a ensuite été racheté par...Claude François pour en faire une revue pour ados au service de sa carrière. On vous raconte cette histoire.

Alors que Claude dîne en compagnie du directeur de Podium, il ne peut s’empêcher d’émettre quelques critiques à propos de la fameuse revue. Michel Lafon (l’éditeur qui fait partie du premier projet) lui propose alors à brûlepourpoint : « Puisque vous avez une certaine idée de la presse, pourquoi ne pas financer un journal, le nôtre par exemple? » . Un mois plus tard, l’accord est signée et Claude rachète Podium ! Le nouveau directeur de la rédaction prend les choses en main. Les idées se bousculent dans sa tête, et il est toujours à l’affût de nouveautés et d’originalité.

 Les deux hommes font affaire et Cloclo rachète une partie des parts à Claude Bernardini et transfère la fabrication du titre à Paris. L’équipe de rédaction s’installe dans la Capitale. Les ventes grimpent en flèche et le magazine devient l’incontournable lecture des ados. Il devient surtout une « machine de guerre » au service de la carrière de Claude François. La vedette apparaît en effet dans de nombreuses pages du journal où sa carrière, comme sa vie personnelle, est mise en scène.

Podium ne survit pas au décès de la star

Le Toulousain Claude Bernardini quitte lui le bateau en 1976.

Podium ne survit pas à la mort de Claude François en 1978. Le magazine est relancé en 1993 sous le nom d' »OK Podium », avant de disparaître début 2000.

Commenter cet article

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française