Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Apr

11 avril 1973: Radio Caroline

Publié par Histoire de la Chanson  - Catégories :  #Radios Pirates - Radios offshore

Avril 1973 


La tempête fait rage sur les Pays Bas.


D'abord du coté des autorités qui se déchaînent en faisant savoir qu'elles vont légiférer pour interdire les radios offshore.  


En mer, ça souffle très fort également à tel point que le navire de Radio Véronica s'échoue sur la plage de Scheveningen.


Comme il ne parvient pas à reprendre la mer, Ronan O'Rahilly propose à Radio Véronica de lui louer les services du Mi Amigo.


A partir du 11 avril 1973, Radio Véronica est de retour sur les ondes (1187 Khz) depuis les studios et l'un des émetteurs (10 KW) du navire de Radio Caroline

 

 

Les auditeurs de Radio Veronica viennent voir leur station à défaut de l'écouter.

 

 

10 jours plus tard, le navire de Véronica reprend la mer.


Avec l'argent gagné, Caroline veut régler ses problèmes techniques et un nouveau mat antenne est acheté puis installé en mer.


Un second studio est mis en construction et les deux émetteurs du bord sont réparés.


En conséquence, il est prévu de démarrer deux stations: Caroline One sur 773 Khz et Caroline Two sur 1187 Khz. 


La réalité est différente : l'argent frais manque rapidement.


C'est donc une autre station, Radio Atlantis qui arrive à partir du 15 juillet à bord du Mi Amigo, apportant des fonds sous forme de location .

 

Le soir, un service de musique progressive est mis en place sous le nom de Radio Seagull. 

 

Atlantis, Caroline, Seagull... les noms de radio se succèdent sur le navire de Radio Caroline

 

 

Le mat antenne tombe à nouveau en octobre et il faut faire appel à une modeste antenne provisoire.

 

Le 18 octobre, le contrat de location avec Radio Atlantis est fini, cette station ayant décidé d'avoir son propre navire émetteur, le MV Jeanine

 

 

 

 

 

 

Radio Atlantis emet sur 1322 Khz depuis le navire mv jeanine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais l'équipe de Radio Caroline ne baisse pas les bras et entame la construction d'un nouveau mat durant une période de très mauvais temps.

 

A noël tout est en place et le 1° janvier 1974, une nouvelle station néerlandaise démarre depuis le Mi Amigo, Radio... Mi Amigo !!


Une nouvelle fois, Ronan O'Rahilly a su trouver les moyens financiers permettant à Radio Caroline de rester sur les ondes à travers la location de studios et d'émetteur. Cette fois, il s'agit d'un vendeur de gaufres, Sylvain Tack, qui va connaître un succès phénoménal avec sa station Radio Mi Amigo.  Après trois mois d'émission, les sondages officiels donnent Radio Mi Amigo comme la station la plus écoutée aux Pays Bas, largement devant les radios d'état mais aussi les radios offshore comme Radio Véronica. L'introduction d'un rythme effréné, d'une programmation, de publicités et d'animateurs particulièrement dynamiques font le succès de la station. Mais c'est aussi une réussite commerciale avec la diffusion de beaucoup de publicités et l'argent rentre.

 

Radio Seagull disparaît au profit de Radio Caroline qui revient la nuit avec des programmes anglais laissant les émissions de jour à Radio Mi Amigo en néerlandais.

Les bruits de botte reviennent le 31 août 1974 et l'histoire se répète : les Hollandais imitent les Anglais et décident d'interdire la collaboration à des radios offshore. Les auditeurs néerlandais vivent l'événement comme un drame en appelant cette journée "le jour où la musique est morte" : Radio Véronica, Radio Atlantis et Radio Northsea International se taisent définitivement. 

Deux jours auparavant, le Mi Amigo a levé l'ancre. Tout en émettant, il est remorqué vers les cotes anglaises de l'Essex où il s'ancre à 18 miles du rivage, toujours en eaux internationales. 

A minuit le 31 août 1974, Radio Caroline est à nouveau une "hors la loi" mais Radio Caroline continue...

 

Anecdote: Pendant le programme de Brian Anderson le 27 février 1974, une liaison est réalisée entre le navire de Caroline et la radio officielle néerlandaise Hilversum III. Un de leurs techniciens demande en direct à Peter Chicago, ingénieur de génie de Radio Caroline,  pourquoi le son de Caroline est bien meilleur que celui de Hilversum qui pourtant a bien plus de puissance ! Peter Chicago explique alors que Radio Caroline a un avantage unique, celui d'émettre depuis la mer qui permet à l'antenne d'avoir un rayonnement exceptionnel. Ainsi, le son de Caroline avec un émetteur de 50 Kw depuis la mer est largement meilleur qu'un émetteur à terre 4 fois plus puissant. Radio Caroline "irradie" de sa musique des pays (ou partie de pays) comme les Pays Bas, la Belgique, la France, la Grande Bretagne, le Luxembourg, l'Allemagne, la Scandinavie...

 


Commenter cet article

Archives

À propos

Histoire au jour le jour de la Chansons Française